Évasions furtives,  François Milhiet,  Humanisme,  Poésie,  Utopie

Les évasions furtives de François Milhiet.

En dehors de la nécessité de prendre soin les uns des autres, à mes yeux, seuls l’humour, la création de l’artiste et les textes du poète désabusé face à la noirceur du monde sont sérieux.
Le reste ne m’intéresse guère sauf ce qui relève du moment présent et qui dans une forme de méditation nous fait oublier le monde et notre condition.
L’agape, la philia, l’éros, la storgê en sont des dignes représentants. Une balade, un beau paysage, une belle musique, me conviennent aussi parfaitement.
Et lorsqu’on arrive, sur un court et magique instant à en réunir plusieurs alors quel bonheur !

Pour assumer une passion, et après avoir travaillé 13 ans sur le web, François Milhiet a créé les éditions Tapuscrits en décembre 2014 et la librairie Tapuscrits en octobre 2018. Agnostique et anarchiste désabusé il considère la vie comme une farce. Il est l’auteur d’un recueil de nouvelles « Le mot de la fin » ainsi que de « Journal d’un anarchiste désabusé », un ouvrage où il propose un modèle de société à deux vitesses autour du revenu universel.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *